Skip to main content
It looks like you're using Internet Explorer 11 or older. This website works best with modern browsers such as the latest versions of Chrome, Firefox, Safari, and Edge. If you continue with this browser, you may see unexpected results.

Course Guide - French 307: Paris Maymester 2021 -: The 20th Century

A companion research resource for French Course 307, Maymester 2021: Public Memory and the Ghosts of History

Collections

World War I Document Archive - This archive of primary documents from World War One has been assembled by volunteers of the World War I Military History List (WWI-L). International in focus, the archive intends to present in one location primary documents concerning the Great War.

History/Culture

France Culture. France Culture is a French public radio channel and part of Radio France. The channel is broadcast nationwide on FM and is also available online. Its programming includes debates, discussions,  documentaries, and podcasts to name a few.  Search by topic or key word. See, for example: Documentaires Historiques, Emissions (Podcasts)Histoire du XXe Siècle, Le Fil Culture (les chroniques d'histoire, de philosophie, de sciences...), Programmes. Savoirs (See, for example: Haussmann, un premier Grand Paris (4 Episodes) - Il y a 150 ans, le baron Haussmann laissait en héritage un Paris transfiguré. Mais cet homme, entre impérialisme et modernité, est-il l’inventeur de la capitale de demain ou le maître d’œuvre d’un plan qui le précède? )

Discover Walks Blog.  See: Paris what to see; Things to do in Paris; The Best way to see the Paris of Napoleon.

INA (Institut National de l’audiovisuel) Searchable  by key word (e.g., pere Lachaise). See Sections Newsreels and films, and Memoires partagees (Select, for example: La France Coloniale), Savoirs (See, for example, La Commune de Paris en 10 émissions).

Guides

Paris Insider Guide.  "As Paris opens up, following pandemic and lockdown, we continue to update information on the best things to do and the greatest ways to enjoy the city we love. Meanwhile, if you can't be here in person, you can explore our virtual guides (…). See, in addition: (1) Paris attractions ; (2) Out-Of-The-Ordinary Paris Sights; (3) Paris Miscellanea; (4)  The History Of Paris Part II – The Middle Ages To Napoleon; (5) The History of Paris Part III – Haussmann;  (6) Napoleon's Paris – Walk In The Emperor's Footsteps; (7) The Paris Explorer – Glorious Places, New Favorites & Hidden Gems;  (8) 36 Views Of The Eiffel Tower – Inspired By Hokusai And Monet.

Expositions Coloniales

Exposition Nationale et Coloniale de Rouen, 18 mai, 1896. L'exposition a lieu entre le Champ-de-Mars et la côte Sainte-Catherine. L'une des principales attractions de l’exposition est le « village nègre », installé sur le Champ-de-Mars. Le public et la presse sont fascinés par cette primitivité et 600 000 visiteurs s'y précipitent.  «Tout ce monde de races si diverses et de pays si lointain se trouve réuni autour d'un petit lac sur lequel flottent des pirogues faites d'un seul tronc d'arbre et où, tout le jour durant, la multitude des négrillons plonge à la recherche des «petits sous» que leur jettent les visiteurs». (Journal de l'Exposition nationale & coloniale de Rouen et Moniteur des exposants : hebdomadaire illustré, Rouen, 1893.

Les Expositions Coloniales à Marseilles 1906/1922: la mise en scène de l’illusion coloniale.   "Conçues comme d’immenses spectacles vivants, les Expositions Coloniales donnent à voir ou plutôt mettent en scène l’Empire colonial français. À travers des reconstitutions spectaculaires d’environnements, de monuments d’Afrique, d’Asie et d’Océanie, les Français de métropole voient, souvent pour la première fois, des hommes et des femmes venus de territoires lointains. (…) Ces expositions de 1906 et 1922 sont étroitement liées aux milieux négociants et industriels de la ville. Rappelons que ces milieux d’affaires marseillais, dont l’intérêt pour les colonies est avant tout mercantile, participent étroitement à la diffusion de la propagande coloniale. L’objectif principal étant de convaincre les Marseillais de la nécessité d’investir dans cet immense empire de plusieurs millions de km carrés."

L'Exposition Coloniale de Marseilles (1906) - du 15 avril au 18 Novembre. Elle fut lancée et dirigée par Jules Charles- Roux. Elle attira 1 800 000 visiteurs venus visiter une cinquantaine de palais et de pavillons.  "Lors de l’Exposition universelle de 1900, tenue à Paris, une section dédiée aux colonies et pays sous protectorat avait été négociée par Jules Charles-Roux et s'était tenue sur un espace relativement réduit d'une dizaine d'hectares situé entre le Trocadéro et la Seine. Malgré le succès de cette partie de l'exposition, les résultats ne furent pas à la hauteur des espérances de l'organisateur qui regrettait un terrain trop en pente, des délais trop courts, des crédits insuffisants, etc. L'idée d'une première exposition française exclusivement consacrée aux colonies mais à tenir à Marseille nait dans les milieux coloniaux et en revient au docteur Édouard Marie Heckel, fondateur de l’école de médecine du Pharo spécialisée dans l'épidémiologie et les pathologies tropicales. Le , il présente un projet qui décide le conseil municipal de Marseille à adopter le principe d'une exposition coloniale à Marseille.

L'Exposition coloniale de 1907 du 15 avril au 15 novembre.  "Elle fut lancée et dirigée par Jules Charles-Roux. Organisée au Jardin d'agronomie tropicale de Paris, alors territoire communal de Nogent-sur-Marne, elle est inaugurée le , par le ministre des Colonies, Raphäel Milliès-Lacroix. Elle attira 1 800 000 visiteurs venus visiter une cinquantaine de palais et de pavillons. (...) Cinq villages sont reconstitués (Indochine, Madagascar, Congo, Soudan, Tunisie, Maroc) selon les grandes possession de l'empire français."

The Exposition Coloniale Internationale de Paris, 1931, By Arthur Chandler. Expanded and revised from World's Fair magazine, Volume VIII, Number 4, 1988 and Contemporary French Civilization, Winter/Spring, 1990. A detailed essay with images, notes, and a bibliography.

Palais de la Porte Dorée. The Colonial Exposition of 1931. Inaugurated on 6 May 1931, the Colonial Exposition attempted to promote an image of Imperial France at the zenith of its power. Taking the form of an immense popular show, a veritable city within the city, the exposition stretched over a length of 1,200 meters, with 10 kilometers of sign-posted paths. It was part of the tradition of the Universal Expositions of the 19th century devoted to the promotion of the power of the European nations. Dedicated exclusively to the colonies, it took place from May to November 1931 and attracted almost 8 million visitors for 33 million tickets sold. The Porte Dorée Palace (Musée de l’histoire de l’immigration since 2007) was built for the International Exposition of 1931: its first vocation was to be a museum of the colonies to represent the territories, the history of colonial conquest and its effect on the arts. The former function hall and the reception halls of Marshall Lyautey, General Curator of the exposition, and Paul Reynaud, Minister of the Colonies still reflect this past today.